AMUSéON présente : " Laboureurs de terre, laboureurs de mer "

Victor Hugo et la légende de la ville engloutie

Théâtre musical

Face à l'infini de la mer, à l'endroit précis où finit la falaise et où commence la dune, perdure la légende de la ville engloutie. Une quête mystérieuse et envoûtante sur le "chemin des douaniers", où craie blanche, galets bleus et sable blond de la Côte Picarde cachent les traces de ce cataclysme. Victor Hugo cherche...

Passant par Ault, il est fasciné par les "laboureurs de terre et les laboureurs de mer". «....Cet endroit est beau. Je ne pouvais m’en arracher…. »

Les percussions saupoudrent le sel, le violon piquète les embruns , une mélodie respire les senteurs marines et puis s'envole... Avec la cornemuse qui vibre et l’accordéon qui chaloupe, les musiciens d'AMUSéON créent un univers magique, vivifiant et imagé.

Tendre et truculent, leur ami conteur Jean Marie François campe tout à tour le bonhomme au fagot croisé sur la falaise, la vieille Sandrine ramasseuse de galets, Ch l’Ernest le marchand d’pichon d'Cayeux, ch'Grand Dudule le fabricant de serrures de Friville Escarbotin .... des tranches de vie colorées en langue picarde.

Un magnifique voyage envoûtant, puissant et généreux sur la Côte Picarde

La musique originale du spectacle

Voir la galerie de photos avec des extraits de texte

La lettre de Victor Hugo sur le site de l'Office de Tourisme d'Aul

Petite histoire d'un grand projet

Du projet initial aux différentes résidences artistiques, ce spectacle de théâtre musical a été construit pendant deux ans sur le contraste saisissant entre la belle langue littéraire de Victor Hugo, dont la correspondance est le fil conducteur, et la langue picarde, vive et colorée, celle des gens du petit peuple, incarnés par le conteur Jean Marie François…

La musique originale est composée par Ghislaine Desmaris, et comporte également des pièces musicales du patrimoine de la Picardie. Mêlant théâtre, littérature, conte picard, musique traditionnelle, le spectacle "Laboureurs de terre, laboureurs de mer" est totalement novateur, et tellement généreux... Un pur enchantement !

On a pu le voir sur les scènes de Mers les Bains dans le cadre de Chès Wèpes, également à Rue salle du Beffroi, ou encore à Poix de Picardie dans la belle salle des fêtes rénovée, au centre culturel Pablo Picasso de Longueau, à Ault, la "ville engloutie" de l'histoire, à Glisy Espace Culturel St Exupéry... En 2014, une tournée du spectacle "Laboureurs de terre, laboureurs de mer" est prévue dans les collèges de la Somme, dans le cadre du PAC80,Plan d'Action Culturelle du Conseil Général..

Références : correspondance de Victor Hugo, 1837. - Ault, la ville a été engloutie en 1583. - Musiques originales de l'album "Comme un rond dans l'eau" (Amuséon 2008) et "Bal Picard" (Amuséon 2005). - Contes picards inspirés d'Edgar Droyère (Sandrine), Charles Lecat (Ch'grand Dudule), Alcius Ledieu (le couveur de melon), de la tradition orale (les bitardes), et de la création de Jean Marie François.

"...A Rue ce 25 septembre, plus de 140 personnes (le maximum que pouvait contenir la salle du Beffroi) se sont retrouvées pour le spectacle grandiose d’Amuséon : « Laboureurs de terre, laboureurs de mer » sur les traces de Victor Hugo …Les artistes nous ont fait cheminer pendant presque deux heures le long de la Manche, entre Mers les Bains et St Valéry sur Somme. Nous avons été fascinés par Jean-Marie FRANCOIS : conteur de langue Picarde,  avec les tranches de vie de la vielle Sandrine ramasseuse de galets etc. Nous avons vu et entendu des artistes de grands talents : Ghislaine DESMARIS à la cornemuse, Yves DESMARIS à l’accordéon, Caroline MAMBOU au violon,  Cédric HERGAULT au tambour. Sans oublier les techniciens du son et de la lumière. Tous exceptionnels… ce fut merveilleux !!!"

Le livre d'or des spectateurs (février 2013) :

Je suis enchantée ! Très très bon moment, merci de m'avoir fait rêver... Emerveillée, éblouie, quel enchantement ! C. / Magnifique spectacle. Jolie musique. Merci ! S. / Superbe ! Cela donne des fourmis dans les jambes ! BRAVO - GH/ Je découvre votre groupe. Cela me donne envie de suite vos vréations si originales. Merci ! BR / Un seul souhait : vous voir et vous entendre encore avant que le corps ne m'use ... PJ / Quel superbe spectacle. Nous ne nous lassons pas de suivre AMUSEON : bravo, ainsi qu’à notre ami Jean Marie. De virtuoses musiciens : quelle forme ! / Troisième fois que je vois votre spectacle : l'émotion est à chaque fois plus intense. La magie de vos talents opère en crescendo pour toujours vous revoir et vous entendre. Votre osmose sur scène distille ce petit quelque chose indéfinissable qui nous rend heureux. Les intermèdes de Jean Marie François nous ravissent le coeur. Merci encore ! GL/ Une fois, et puis 2. Ben dis donc, c'est toujours un régal !!! ça me donne des grands frissons, entre la musique et les jeux de lumière... WHAOUUUUUU ! BRAVO et longue vie à vous J /

et la presse :

"Beaucoup de charme, de poésie avec les membres du groupe AMUSéON, mais aussi beaucoup de truculence avec les histoires racontées par Jean Marie François dans le spectacle "Laboureurs de terre, laboureurs de mer". Le rythme et la qualité des textes de Victor Hugo s'entrechoquent avec le parler picard , sur fond de fracas et de ville engloutie en 1543 comme le laisse entendre la légende. ..." Courrier Picard 27 /03 /2014

"... En soirée, c’est un miel de qualité qui a été distillé sur la scène de la salle des fêtes. Un public nombreux, venu en connaisseur, ne s’y est pas trompé : il fallait être là. La base du spectacle d’Amuséon est le parcours initiatique, à pied, de Victor Hugo entre Mers les Bains et Saint Valery sur Somme. De la falaise aux dunes, ce que ses yeux ont vu, ses oreilles entendu, ont été sources de nombreux écrits. La musique est une invitation au voyage. Cédric au tambour, Ghislaine à la cornemuse et au chant, Yves à l’accordéon diatonique et Caroline au violon n’auront eu de cesse de récolter des applaudissements à la hauteur de leur prestation, impeccable. Le conteur Jean Marie François, avec entre autres sa belle Sandrine, redonne vie à la vie d’antan, ravive bien des souvenirs et renvoie de belles images d’un passé que les spectateurs ont tous dans l’album de leur cœur. La municipalité mersoise ne peut que se féliciter du succès de cette soirée..." (L’Informateur )